arbre fruitier

La MONODIETE: pourquoi, pour qui et mise en oeuvre

24/10/2023

LA MONODIETE

C’est quoi ?

Il s’agit de consommer un seul aliment, pendant au moins 24 heures : céréales, légumes ou fruits crus, cuits ou en jus.

Le but ?

Moins nous mangeons d’aliment différent, moins notre organisme dépense d’énergie pour les digérer. Cette économie engendre la mise au repos des systèmes digestif et immunitaire, au profit des fonctions d’élimination et de régénération de l’organisme.

Le principe ?

Au bout de 3 à 4 jours, certaines toxines deviennent solubles et peuvent être éliminées. C’est le phénomène d’autolyse que l’on retrouve dans le jeûne.

Pratiquée régulièrement, elle a également des effets bénéfiques sur le niveau de la toxémie de l’organisme, en le stabilisant ou en l’abaissant.

Les intérêts ?

  1. Repos digestif
  2. Repos immunitaire (action contre les antigènes apportent par l’alimentation)
  3. Économie d’énergie
  4. Limitation de production de toxines
  5. Optimisation des processus de détoxication

Les avantages ?

  1. Elle demande moins d’énergie que le jeûne.
  2. Elle ne demande pas de protocole préparatoire aussi exigeant que le jeûne.

 

La mise en œuvre de la monodiète :

Le choix de l’aliment :

Il se fait en fonction des vertus de l’aliment lui-même, de la saisonnalité, du type de toxines à éliminer, des goûts de la personne.

Il est possible de choisir une catégorie d’aliments (légumes, fruits, céréales) plutôt qu’un seul aliment lorsque la pratique est nouvelle pour une meilleure assiduité.

Seront privilégiés pendant la monodiète :

  1. Les légumes et les fruits sous toutes leurs formes : cuits, crus, jus, râpés, purées…
  2. Les céréales sans GLUTEN

Les cures de fruits et légumes crus ont l’avantage d’apporter des vitamines.

Pour agrémenter la cure, il est possible de varier les cuissons (cru, cuit, jus, cuisson vapeur, four, …), les assaisonnements (aromates, épices, filet d’huile d’olive…).

 

Avant la cure :

La monodiète hebdomadaire ou de 24h ne requiert pas nécessairement de préparation.

Lorsqu’elle se prolonge de quelques jours à quelques semaines, il faudra se préparer comme pour le jeûne :

  1. Prévoir suffisamment d’aliments prêts à être dégustés
  2. S’assurer que les organes d’éliminations (reins, peau, poumons, intestins) sont fonctionnels pour permettre une bonne évacuation des toxines qui vont être libérées dans la circulation lymphatique et sanguine (utilisez des plantes ou des compléments alimentaires adaptés si besoin)
  3. Modifier son régime alimentaire progressivement pendant quelques jours qui précèdent la cure en réduisant et en supprimant :
    1. Les excitants (café, tabac, alcool, …), la viande et autres protéines animales, sucres et graisses
    2. Puis les protéines végétales et les céréales
    3. La veille : manger uniquement des fruits et des légumes
  4. Encourager l’activité physique douce et quotidienne
  5. Pratiquez des techniques de relaxation : cohérence cardiaque, médiation, réflexologie, massages…
  6. Libérer si besoin la sphère intestinale avec du psyllium blond ou brun, de l’eau magnésienne ou du chlorure de magnésium, des lavements intestinaux,…

 

Pendant la cure :

Sa réussite dépendra du respect de règles simples :

  1. Manger suffisamment pendant la cure, ne pas se restreindre
  2. Boire beaucoup (tisane et eau peu minéralisée)
  3. Pratiquer une activité physique douce afin d’activer la circulation et les organes d’élimination
  4. Se détendre, prendre du temps pour soi, marquer des pauses et s’octroyer des plages de sommeil suffisantes.

Rupture de la cure :

On réintroduira les aliments supprimés avant la cure :

  1. D’abord les légumes, les fruits
  2. Puis les céréales et les protéines végétales (légumineuses, céréales)
  3. Enfin les protéines animales, le sucre et les graisses.

 

Durée

Une monodiète peut durer d’1 jour à plusieurs semaines.

La durée dépend de :

  1. De la force vitale du sujet
  2. Du niveau et de la nature des toxines à éliminer
  3. Du but à atteindre
  4. De la disponibilité et de la motivation du sujet

 

Les bénéfices

Facile à mettre en œuvre, elle apporte généralement du bien-être et de la satisfaction.

Les bénéfices sont considérables :

  1. Teint éclairci,
  2. Meilleur sommeil,
  3. Vitalité,
  4. Immunité,
  5. Digestion,
  6. Perte de poids.

Les précautions

Toutefois, comme pour le jeûne, elle est déconseillée aux:

  1. Personnes réticentes, angoissées,
  2. Personnes qui présentent des troubles du comportement alimentaires (boulimie, anorexie, orthodoxie),
  3. Jeunes enfants et
  4. Femmes enceintes et allaitantes.

La cure sera contre-indiquée :

  1. Diabétiques,
  2. Personnes souffrant de colites chroniques

Avant toute cure, le naturopathe devra prendre soin d’évaluer le niveau de force vitale et d’intoxication afin d’en choisir la durée et le type d’aliment.

Conclusion

La monodiète entre dans le cadre d’une cure de détoxication. C’est une cure restrictive qui peut être une alternative intéressante chez les sujets non éligibles à la cure de jeûne.